clinic-de-la-vision.com, une garantie de qualité. lundi 20 novembre 2017
rechercher
Troubles de la vision
Hypermetropie
Myopie
Astigmatisme
Presbytie
Corps flottants
Accueil
Le centre
Le chirurgien
Plan d'acces
Chirurgie Refractive
Histoire
Chirurgie de la presbytie
Le LASIK
La PKR
Les implants refractifs
Le Cross-linking
Prix
Chirurgie des paupieres
Blepharoplastie esthetique
Anomalies des paupieres
Ectropion et entropion
Ptosis
Blepharospasme
Maladies des yeux
Cataracte
Strabisme
Voies lacrymales
Retine
Glaucome
Conjonctive
Autres soins
La toxine botulique
Temoignages
Questions frequemment posees
Facilites de paiement

Chirurgie Refractive
Le Cross-linking

Traitement par Cross-linking du collagène cornéen

 

Le Cross-linking du collagène cornéen consiste à créer les liaisons physico-chimiques entre les fibres de collagène pour traiter le kératocône.

 

Kératocône, la maladie

Le kératocône est une maladie de la cornée le plus souvent bilatérale, non inflammatoire, caractérisée par un amincissement progressif du stroma cornée qui entraîne une déformation irrégulière et progressive de la cornée. Celle-ci induit un astigmatisme irrégulier, responsable d'une baisse plus ou moins importante de la vision.

Une myopie est souvent associée et des opacités cornéennes peuvent apparaître.

Le kératocône touche une personne sur 2 000 dans la population générale. L'évolutivité du kératocône est très variable d'un patient à un autre. Il n'est pas certain que l'évolution passera par toutes les étapes de l'aggravation.

 

La prise en charge du kératocône

Les formes mineures sont corrigées par des lunettes.

Lorsque les lunettes ne permettent pas d'obtenir une acuité visuelle suffisante, le traitement consiste en l'adaptation de lentilles de contact, le plus souvent rigides.

Quand les lentilles ne sont plus tolérées et que la cornée est toujours transparente au niveau de son centre, les anneaux intra-cornéens en matériau plastique rigide peuvent être utilisés pour réduire la déformation.

Si la maladie est évolutive, le traitement par Cross-linking du collagène cornéen, CXL en abréviation, peut être proposé. Le but de ce traitement est de créer des liaisons physico-chimiques entre les fibres de collagène. L'agencement et la stabilité mécanique de ces fibres conditionnent la transparence, la forme de la cornée, et en conséquence, ses propriétés optiques.

Les liaisons physico-chimiques se constituent grâce à l'intéraction d'une molécule, la Riboflavine, et d'un rayonnement laser ultraviolet.

En renfoçant la rigidité de la cornée, le CXL permet de ralentir ou de stopper l'évolutivité de la déformation et ainsi de retarder ou d'éviter le recours à une greffe de la cornée.

Si la cornée devient opaque au centre ou excessivement déformée, le seul traitement pouvant être envisagé est la greffe de cornée sur toute ou partie de son épaisseur.

Le traitement CXL peut être associé aux anneaux intra-cornéens et au port de lentilles rigides.

 

Les liaisons physico-chimiques entre les fibres de collagène avant et après CXL.

 

L'opération

Un bilan pré-opératoire est réalisé pour vérifier que la cornée présente une épaisseur et une transparence suffisantes.

Pour l'intervention, le patient est installé sur le dos en milieu chirurgical.

Hospitalisation :

L'opération ne nécessite pas d'hospitalisation.

L'anesthésie :

L'opération est indolore et se pratique sous anesthésie locale par instillation de collyre.

Technique opératoire :

  • Phase préparatoire

Le chirurgien choisit de retirer ou non la couche des cellules superficielles de la cornée, appelée "épithélium".

La Riboflavine en collyre est instillée très régulièrement pendant plusieurs minutes pour permettre sa pénétration dans la cornée.

  • Le traitement

À l'issue de cette phase de préparation, le patient est exposé au système de délivrance du rayonnement laser pendant plusieurs minutes (différents réglages ou protocoles sont possibles).

Durant l'exposition, des lubrifiants cornéens sont instillés en alternance avec la Riboflavine.

La distance entre l'oeil et la source rayonnante ainsi que la durée de l'exposition sont vérifiées en permance.

  • Phase post-opératoire

Si l'épithélium a été retiré, une lentille de contact souple, faisant office de pansement, est posée pour environ 3 jours.

Le traitement post-opératoire associe un collyre antibiotique et anti-inflammatoire, et un collyre lubrifiant à instiller régulièrement à la surface de la cornée, pendant 30 jours.

 

La lampe VEGA, appareil utilisé pour le Cross-linking du collagène cornéen.

 

L'évolution post-opératoire habituelle

En post-opératoire, le patient peut ressentir une gêne oculaire superficielle pendant quelques jours.

L'acuité visuelle met, en général, plusieurs semaines à s'améliorer.

Dans la très grande majorité des cas, une baisse de vision transitoire est classiquement retrouvée le premier mois, puis la vision retrouve son niveau initial progressivement.

Après le traitement par Cross-linking du collagène cornéen, l'acuité visuelle des patients peut être améliorée par le port de lunettes ou de nouvelles lentilles qui sont souvent mieux tolérées.

Une surveillance systématique régulière est indispensable sur plusieurs mois.

 

Les complications

Les complications pouvant survenir suite à un traitement par Cross-linking du collagène cornéen sont rares.

  • Infection cornéenne durant la phase de cicatrisation.
  • Cicatrisation inhabituelle et excessive, générant une opacité centrale et pouvant nécessiter la réalisation d'une greffe de cornée.
  • Efficacité du traitement insuffisante.

 

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter le secrétariat au 05.34.41.74.44.

 

 

Les Commentaires: ajouter un commentaire


Troubles de la vision
Hypermetropie
Myopie
Astigmatisme
Presbytie
Corps flottants

Accueil
Le centre
Le chirurgien
Plan d'acces

Chirurgie Refractive
Histoire
Chirurgie de la presbytie
Le LASIK
La PKR
Les implants refractifs
Le Cross-linking
Prix

Chirurgie des paupieres
Blepharoplastie esthetique
Anomalies des paupieres
Ectropion et entropion
Ptosis
Blepharospasme

Maladies des yeux
Cataracte
Strabisme
Voies lacrymales
Retine
Glaucome
Conjonctive

Autres soins
La toxine botulique

Temoignages

Questions frequemment posees

Facilites de paiement

Les derniers modifés
Le chirurgien
Accueil
Chirurgie Refractive
Le LASIK
Temoignages
Les plus vus
Accueil
Le LASIK
Le chirurgien
Le centre
Prix
Chirurgie Refractive